Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/05/2010

De Tchernobyl aux subprimes, le livre

Objectifs du livre

Dans ce deuxième livre de la trilogie  2040, une révolution pour nos enfants, je montre que les révolutions industrielles, du numérique, verte ou du vivant se sont déroulées selon les mêmes schémas. Je fais également le lien entre ces révolutions et les crises planétaires : Tchernobyl, crise des subprimes, grippe aviaire, changements climatiques et ce que j’appelle la crise des subprimes de la vie (crise fort probable liée aux OGM). J’identifie les points communs à toutes ces crises et les principaux défis du 21ème siècle : changements climatiques, sixième extinction de masse et la gestion d’une ère de ressources rares.

Présentation plus détaillée du livre au format pdf.

Préface Yves Paccalet

Philosophe, écrivain, journaliste, naturaliste, scénariste. Il a travaillé avec Jacques-Yves Cousteau et signé avec lui une vingtaine de livres. Il a publié de nombreux ouvrages de nature, de littérature et de philosophie. Il collabore à Terre sauvage, à Géo Magazine, au Nouvel Observateur, au Figaro Magazine, etc., écrit des scénarios de B.D. et de dessins animés, des romans, des essais littéraires ou philosophiques. Son blog : www.yves-paccalet.fr

Publics concernés

C'est un livre de sensibilisation simple, didactique, original dans l'approche. Il est pour tout public.

Se procurer ce livre

couv_detchernobylauxsubprimes-devant-500.jpg

Vous êtes libre de le commander au format papier ou pdf  sur le site TheBookEdition

Acheter De Tchernobyl aux subprimes

Avis des lecteurs  :

Vous pouvez me laisser vos avis, me poser vos questions, en postant tout simplement un commentaire sur cette note.

Commentaires

Hugues,

A peine descendu du refuge du Roc de la Pêche, je suis allé jeter un coup d'oeil sur votre très riche site.

Il faudra que j'y passe plus de temps, mais j'ai apprécié ce que j'y ai vu.

Bien cordialement,

Jean-Pierre Crouzat
FRAPNA 74

Écrit par : Jean-Pierre Crouzat | 12/09/2010

Les commentaires sont fermés.